Stock épuisé.
En rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

Conseils bien acheter

Conseils bien acheter

 

 

Conseils pour bien acheter en ligne

Bien acheter en ligne

Comme le droit des consommateurs est peu avancé en matière d'internet, il est recommandé de prendre certaines précautions avant d'acheter en ligne. comparis.ch a donc établi une liste des informations et des conseils les plus importants pour bien acheter sur internet.

Précautions à prendre avant de payer par carte de crédit

  1. Ne donner les informations nécessaires au paiement en ligne que si la connexion internet est sécurisée par un protocole SSL 128 bits (petit cadenas avec inscription https:// dans la barre de recherche).

  2. Imprimer la confirmation des achats ou du paiement et la conserver.Ne jamais donner d'informations sur sa carte de crédit par téléphone (numéro, date de validité…).

  3. Utiliser un antivirus et un pare-feu pour se protéger en plus des attaques extérieures. Les pare-feux intégrés dans les modems et les routeurs constituent également des protections contre les attaques extérieures.

  4. Activer le mode « Effacer ses traces » sur son navigateur. L'historique, les cookies et les données intermédiaires ne seront pas enregistrées dans la mémoire cache. Les navigateurs disposant de cette fonctionnalité sont : Chrome, Internet Explorer, Safari, Firefox

Modes de paiement des achats effectués sur les sites de vente en ligne

  • Par carte de crédit : variante courante en matière d'e-commerce. Il s'agit d'un moyen de paiement fiable et facile à utiliser pour peu que vous suiviez nos conseils ci-dessus. En outre, avec la norme de sécurité 3-D Secure très répandue, les paiements par carte de crédit sont encore plus sécurisés : outre les données concernant la carte de crédit, il faut insérer un mot de passe personnalisé au moment du paiement. Cette norme s'appelle SecureCode chez Mastercard et Verified by Visa chez VISA. Pour plus d'informations, adressez-vous à l'organisme émetteur de votre carte.

  • Par virement bancaire : Pour un paiement sans contrainte, vous pouvez régler vos achats par virement bancaire. En général l’envoi de la marchandise ce fait à réception de votre virement.

  • Par chèque : Le règlement par chèque est également un moyen de paiement largement utilisé.

  • Par espèces : Vous pouvez également régler vos achats par espèces, cependant ce mode de paiement et très peu utilisé, car en général le client et assez éloigné du vendeur, ce qui complique le remise en main propre des espèces.

  • Par mandat administratif : Le règlement par mandat administratif et utilisé par les collectivités locales et territoriales, ce genre de paiement est généralement assorti d’un délai de paiement de 30 jours.

 

Contrats de vente avec les sites de vente en ligne

 

Une vente n'est juridiquement conclue que lorsque le vendeur a fait une offre ferme et que l'acheteur a accepté cette offre ("accord des parties sur la chose et le prix"). Un contrat de vente engage les deux parties et il n'est pas possible de l'annuler facilement.

 

Détails sur les contrats de vente avec les sites de vente en ligne :

 

  1. Sur internet, les prix proposés par les distributeurs sur internet ne les engagent pas juridiquement. Le client ne peut donc exiger de payer le prix figurant sur le site du distributeur.

  2. Le client peut commander l'article en remplissant le formulaire de commande sur le site du distributeur. Le client a l'obligation d'accepter le prix affiché sur internet. Si le distributeur livre l'article commandé au prix indiqué et dans les délais indiqués, le client est alors obligé d'acheter l'article.

  3. Si le distributeur modifie le prix ou le délai de livraison de l'article après avoir reçu la commande, le client n'est pas obligé d'acheter l'article. Le distributeur est dans l'obligation de faire part de ces modifications au client et c''est seulement une fois que le client a déclaré être d'accord avec le nouveau produit ou le nouveau délai de livraison qu'il est obligé d'acheter l'article.

  4. Le distributeur a l'obligation de livrer le produit commandé s'il a accepté la commande. Dans la plupart des cas, le client reçoit un courriel de confirmation pour sa commande. Si aucun prix ou délai de livraison n'est indiqué, il peut partir du principe qu'il recevra le produit aux conditions affichées sur internet. Si le distributeur débite la carte de crédit du client du montant du prix de l'article, cela vaut également acceptation de commande. Une fois la commande envoyée, si le distributeur ne vous contacte pas dans un "délai raisonnable", c'est qu'il l'a acceptée. Une semaine est un délai jugé « raisonnable ».

 

Conseils pour bien acheter en ligne

 

Conseil n°1 : contrôler son panier

Il faut contrôler son panier de près lorsque qu'on achète en ligne. S'agit-il vraiment du produit désiré et au prix qui était affiché ? Ce sont les indications figurant sur le site de vente en ligne qui prévalent.

 

Conseil n° 2 : indiquer ses souhaits dans le champ "Remarques"

Si vous avez besoin d'un article avant une certaine date, il est bon de l'indiquer dans le champ "Remarque" du formulaire de commande (ex. "commande seulement si livraison avant le 15 août"). Le distributeur est alors obligé de tenir compte du commentaire figurant en remarque sur le formulaire de commande. S'il ne vous contacte pas, c'est qu'il est d'accord.

 

Conseil n° 3 : faire confirmer un accord oral par écrit

Faire confirmer par écrit tout accord oral avec le distributeur et conserver cette confirmation écrite (cf. conseil n° 4).

 

Conseil n° 4 : conserver des preuves

Conserver tous les documents ayant trait à la commande : bon de commande, confirmation du distributeur, e-mails, courriers... Ces documents pourront servir de preuves en cas de litige avec le distributeur.

 

Conseil n° 5 : lire attentivement les conditions générales de vente (CGV)

Lire absolument et attentivement les conditions générales de vente du distributeur. En effet, ce sont les CGV qui stipulent normalement la garantie offerte par le distributeur, l'étendue de sa responsabilité et le droit de retourner ou de faire remplacer une marchandise défectueuse ou non conforme par le client.

 

Les CGV s'appliquent :

  • si le client les a acceptées avant d'envoyer sa commande. Concrètement : le client a indiqué avoir lu et accepté les conditions générales, souvent en cochant une case du type "Je déclare accepter les conditions générales de vente".

  • si le client a été avisé que des conditions générales de vente étaient en vigueur. Concrètement : une mention du type "Vente soumise aux conditions générales de vente" figure sur le bon de commande.

 

Important : en cas de désaccord avec les CGV, le client doit en avertir le distributeur avant de lui envoyer sa commande. Il peut le faire au moyen du champ "Remarques" figurant sur le formulaire de commande. Si le distributeur ne se manifeste pas, c'est qu'il est d'accord avec les remarques formulées. Si le formulaire de commande ne contient aucun champ "Remarques", prendre directement contact avec le distributeur. Toujours faire confirmer par écrit un accord oral. Si le client convient ultérieurement d'autres dispositions avec le distributeur, ce seront celles-ci qui s'appliqueront et non les CGV.

 

Conseil n° 6 : pour les cas sous garantie, s'adresser au distributeur

De façon générale, il y existe une garantie légale du fabricant pour les articles de l'électronique de loisir. En Suisse, le délai de garantie est d'un an en général mais il arrive qu'il soit plus long, selon les fabricants et les produits. Pour les cas sous garantie, c'est au distributeur de renvoyer l'article défectueux au fabricant ou à l'importateur.

 

En général, le client doit lui-même apporter ou envoyer le produit défectueux au service de garantie. La plupart des sites de vente en ligne indiquent sur leur site que les clients doivent directement s'adresser au fabricant ou au service de garantie. C'est donc le client qui supporte les frais d'envoi. Pour le retour, cela peut varier. Les frais d'expédition d'un téléviseur de grande taille pesant plus de 30 kilos, peuvent ainsi monter jusqu'à 50 francs (sans compter le retour).

 

Bien qu'ils n'y soient pas obligés, beaucoup de fabricants acceptent quand même de se charger des cas sous garantie.

 

Conseil n° 7 : droit de retourner la marchandise

Aux termes de la loi, le client dispose d'un droit de rétractaton de 14 jours pour retourner la marchandise.

Conseil n° 8 : remplacement d'un article défectueux : attention aux délais

Si l'article livré par le distributeur est défectueux ou ne correspond pas au produit commandé, le client est en droit de le faire remplacer. Attention à faire remplacer l'article le plus vite possible, au maximum une semaine après réception, et en indiquant par écrit le motif de remplacement. Le distributeur a l'obligation de remplacer ou de réparer tout produit défectueux ou ne correspondant pas à la commande. S'il ne le fait pas, vous pouvez faire annuler le contrat et réclamer le remboursement des sommes déjà payées.

 

Conseil n° 9 : prendre une assurance transport

En principe, c'est le client qui est responsable du transport du produit. C'est à partir du moment où le distributeur a remis l'article au transporteur (transfert des risques), que la responsabilité du client est engagée.


Souvent, les distributeurs assurent quand même le transport. Si le transport n'est pas assuré, il est recommandé de contacter le distributeur et éventuellement de souscrire une assurance transport.